typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2926929fr_FRChambre d'agricultureFri, 01 Dec 2023 02:15:02 +0100Fri, 01 Dec 2023 02:15:02 +0100TYPO3 EXT:newsnews-134667Thu, 26 Oct 2023 15:03:57 +0200Journée régionale bovine 2023https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-regionale-bovine-2023/Jeudi 28 septembre 2023, s’est tenue la deuxième journée régionale bovins viande, organisée par INTERBEV Centre-Val de Loire et la Chambre régionale d’agriculture, dans le cadre du CAP Filière Bovins Viande.Jeudi 28 septembre 2023, s’est tenue la deuxième journée régionale bovins viande, organisée par INTERBEV Centre – Val de Loire et la Chambre régionale d’agriculture, dans le cadre du CAP Filière Bovins Viande. Ce sont près de 120 personnes qui étaient présentes lors de l’événement au lycée agricole de Bourges – Le Subdray (18), parmi lesquelles une soixantaine d’apprenants.

Pour cette nouvelle édition, le choix s’est porté sur le département du Cher, deuxième département producteur de vaches allaitantes au niveau régional et sur un lieu de formation agricole, pour sensibiliser les futurs acteurs de l’élevage aux enjeux de la filière.

La journée a couvert la question d’actualité : « Entre enjeux économique et environnementaux : comment la filière bovins viande se positionne ? » afin de mettre avant des perspectives concrètes pour la filière régionale.

Le format était adapté au public, avec deux parties distinctes :

  • Le matin, une plénière avec 3 interventions sur les enjeux économiques de la filière,
  • L’après – midi, 3 ateliers techniques sur les enjeux environnementaux liés au changement climatique, ainsi qu’une présentation de l’exploitation du lycée agricole.

 

Cette journée se veut perdurer dans le temps, une troisième édition sera donc organisée en 2024.

 

Interventions du matin :

 

Interventions de l’après-midi :

 

 

Cette journée n’aurait pu voir le jour sans la collaboration d’un certain nombre de partenaires, indiqués ci-dessous :

 

 

 

 

 

                                

]]>
news-134765Fri, 13 Oct 2023 09:00:00 +0200Appels à projets du CAP Filières Bovins Viandehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appels-a-projets-du-cap-filieres-bovins-viande/Dans le cadre du CAP Filières Bovins Viande, 3 appels à projets sont ouverts du 16/10 au 30/11/2023.Dans le cadre du CAP Filières Bovins Viande, 3 appels à projets sont ouverts du 16/10 au 30/11/2023 inclus :
  • B3 : Développer les circuits de proximité ( ci – joint le cahier des charges  ainsi que la fiche projet)
  • D4.1 : Accompagner l’éleveur dans sa démarche de prise de parole face aux consommateurs – Mise en place d’un groupe d’éleveurs influenceurs ( ci – joint le cahier des charges  ainsi que la fiche projet)
  • E4.1 : Promouvoir les métiers de la viande auprès des scolaires – Intervention en établissement scolaire pour promouvoir les métiers de la viande ( ci – joint le cahier des charges  ainsi que la fiche projet)

 

 

Comment y répondre ?

Une présentation du projet et la fiche projet sont à retourner avant le 30 novembre inclus auprès des services de la Région : christelle.maystre@remove-this.centrevaldeloire.fr.

]]>
news-130614Mon, 12 Jun 2023 10:09:00 +0200Journée régionale ovine 2023 https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-regionale-ovine-2023/L’évènement de la filière ovine à rayonnement régional s’est déroulé le 8 juin à la Ferme de Touchelion, en Indre-et-Loire. Organisé dans le cadre du CAP Filière Ovins, 90 personnes ont répondu présentes avec plus de 40 éleveurs. La matinée a été rythmée par une intervention du GDS Centre-Val de Loire sur la gestion du parasitisme. Se sont ensuite 4 autres interventions qui ont eu lieu au sujet de l’agrivoltaïsme : une co-présentation animée par la FNO et la Chambre d’agriculture de l’Indre et Loire sur la définition de l’agrivoltaïsme, les atouts, les points de vigilances pour les éleveurs et la charte agrivoltaïque mise en place par la FNO. Des exemples de projets en France ont ensuite été évoqués par l’entreprise Mana Energies. S’en est suivi une dernière présentation sur un témoignage d’éleveur ayant monté un projet agrisolaire.

Cette matinée s’est conclue par de riches échanges entre professionnels, éleveurs et intervenants qui ont pu se poursuivre durant l’apéritif et le repas.

L’après-midi, ce sont des ateliers techniques qui ont animé l’évènement. Le GDS Centre-Val de Loire a parlé de complémentation minérale. Le CIIRPO ainsi que le programme régional Herbe et Fourrages ont présenté des résultats scientifiques sur la valorisation de l’herbe. Le 4ème atelier  a mis en avant la Ferme de Touchelion en y présentant ses activités tout comme les résultats technico-économiques de l’exploitation, en partenariat avec Ter’Elevage.

Retrouvez toutes les présentations de la journée ►    ici

]]>
Ovin
news-122050Tue, 06 Dec 2022 09:44:00 +0100Une belle journée d’échanges et de partage au sein de la filièrehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-belle-journee-dechanges-et-de-partage-au-sein-de-la-filiere/La journée régionale caprine organisée par la Chambre régionale d’Agriculture et le Criel Caprins Centre dans le cadre du CAP Filière s’est tenue le mardi 6 décembre à Bourges. Cette journée a permis de réunir 80 personnes : techniciens, agriculteurs / trices, étudiants et professionnels de la région Centre-Val de Loire. La matinée a commencé par la présentation d’éléments sur la conjoncture caprine et l’impact de la hausse du prix des matières premières sur le revenu des exploitations.

Elle s’est poursuivie par la présentation de différents travaux de la filière :

  • Les premiers, présentés par Anaïs Hubert (chambre d’agriculture du Cher), réalisés dans le cadre CAP Protéines, identifiaient les leviers pour améliorer l’autonomie protéiques des exploitations via des fourrages de qualité et la production de concentré sur la ferme. La Luzerne était à l’honneur avec le bilan des essais réalisés dans le cadre du programme Herbe et Fourrages. La présentation a été suivi de témoignages d’éleveurs.
  • Christophe Bealu (chambre d’agriculture des Deux-Sèvres, conseiller impliqué dans le programme BATCOOL) a ensuite présenté les adaptations et éléments à prendre en compte lors de la rénovation ou la construction d’une nouvelle chèvrerie pour faire face aux évolutions climatiques.

 

L’après-midi, Jérôme Boucherot (INRAE) a présenté l’unité expérimentale Pole de phénotypage des petits ruminants (P3R) et les différents projets de recherche en cours et à venir sur l’unité :

  • Adaptation et résilience (Resilait & Smarter),
  • Qualité des produits (Lipomec & Valcabri),
  • Nouvelles technologies au service de l’élevage (Animov),
  • Alternatives à la reproduction (Malefic, Rfidetect, Caprinoix, Synchromega)
  •  Bien-être animal avec le projet Cabriolait dans le cadre du Meta programme Santé et Bien-être des animaux d’élevage.

 

La journée s’est ensuite poursuivie sur le site de l’unité expérimentale P3R. pour visiter les nouvelles installations de l’unité (Halle de phénotypage et chèvrerie), outils de pointe pour la recherche en génétique petits ruminants.

 

 

]]>
Caprin
news-118405Tue, 20 Sep 2022 18:07:00 +0200Journée régionale Ovine 2022https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-regionale-ovine-2022/Organisée dans le cadre du CAP Filière Ovins 4ème Génération, cette première journée régionale s’est tenue le mardi 20 septembre 2022 au Lycée agricole Naturapolis (Châteauroux, 36).Près de 100 personnes étaient présentes lors de l’évènement, parmi lesquelles des éleveurs, conseillers ovins, ainsi qu’une cinquantaine d’élèves de 1ère et Terminale en polyculture-élevage. Les participants ont assisté à 4 conférences dans la matinée, puis ont suivi 3 ateliers dans l’après-midi.

Ce fût l’occasion pour la Ferme de Touvent d’ouvrir les portes de sa bergerie, et de faire visiter l’exploitation.

Les participants ont également pu échanger entre eux sur les actualités de la filière, lors des pauses, du déjeuner, et lors du pot de clôture, véritable temps de partage.

→  Retrouvez toutes les présentations de la journée ICI

]]>
Ovin
news-112964Fri, 13 May 2022 12:45:34 +0200Journée régionale Bovins viande 2022https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-regionale-bovins-viande-2022/Organisée dans le cadre du CAP Filière Bovins Viande 4ème Génération, cette première journée régionale s’est tenue le jeudi 28 avril 2022 à la Ferme expérimentale des Bordes (Jeu-les-Bois, 36). Près de 180 personnes étaient présentes lors de l’évènement, parmi lesquelles une soixantaine d’éleveurs. Les participants ont assisté à 5 conférences dans la matinée, sur des sujets d’actualité, puis ont suivi 3 ateliers dans l’après-midi.

François Bonneau - Président de la Région Centre-Val de Loire, et Temanuata Girard - vice-présidente déléguée à l’Agriculture et l’Alimentation, ont également fait le déplacement. Ce fût l’occasion pour la Ferme des Bordes de leur ouvrir les portes de son centre d’expérimentation. Les co-présidents du CAP Filière Bovins Viande ont également pu échanger avec eux sur les préoccupations de la filière, notamment le renouvellement des générations, les attentes sociétales et les enjeux environnementaux en région Centre-Val de Loire.

La journée s’est terminée par un pot de clôture, véritable temps d’échange pour tous les participants, éleveurs, techniciens, conseillers et élèves de BTS.

 

> Retrouvez toutes les présentations de la journée :

Conférences du matin

 

Ateliers de l’après-midi

 

Avec la participation de : Chambres d’Agriculture Centre-Val de Loire, INTERBEV Centre-Val de Loire, Ferme expérimentale des Bordes, INOSYS, ARVALIS - Institut du végétal, IDELE - Institut de L'élevage, Sicarev Coop

Avec le financement de : la Région Centre-Val de Loire et du Cap Filière Bovins Viande Centre Val de Loire

]]>
Bovin viande
news-106755Mon, 20 Dec 2021 09:45:22 +0100Signature du CAP Filière Caprin, un projet basé sur l’innovation et la prospectivehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/signature-du-cap-filiere-caprin-un-projet-base-sur-linnovation-et-la-prospective/A l’occasion de la Journée régionale caprine (rendez-vous annuel des éleveurs et des conseillers caprins de la région) ce jeudi 9 décembre, s’est déroulée la signature du CAP Filière Caprin 4ème génération. Celle-ci a été officialisée par Temanuata GIRARD, Vice-présidente de la Région à l’agriculture et l’alimentation, Sylvain BOIRON, Président de l’interprofession régionale caprine et Edouard GUIBERT, responsable du dossier caprin à la Chambre régionale d’agriculture en présence d'une soixantaine de personnes.

Pour Sylvain BOIRON, l’une des priorités données à ce projet de filière est l’installation. Avec un contexte régional porteur et des besoins en lait aujourd’hui estimé à + 5 millions de litres, la région Centre-Val de Loire peut accueillir de nouveaux éleveurs. Il précise que la diversité des circuits de commercialisation et la possibilité d’être accompagné techniquement tout au long de son projet par des conseillers spécialisés sont de véritables atouts de notre région.

Pour Edouard GUIBERT, à travers ce nouveau projet la filière régionale porte un véritable engagement face aux enjeux économiques, climatiques, environnementaux, et sociétaux du monde agricole de demain. En parallèle, il ajoute que la mise en avant du territoire passe également par la promotion des 5 AOP caprines, véritables vitrines de la gastronomie régionale.

En résumé, le projet se décline en 25 actions, visant :

  • Le renouvellement des générations et l’emploi en élevage caprin : Formations et découverte de l’élevage caprins en région, accompagnement à la transmission.
  • La performance technico-économique des exploitations : Appuis technique individuels, soutien aux investissements nécessaires afin de permettre aux exploitations de répondre au mieux aux enjeux de demain.
  • La mise en place d’un travail prospectif : amélioration des conditions de travail au moment des mises bas, co-construction d’une réflexion autour des bâtiments d’élevage de demain ou encore réflexion autour des problématiques concernant la qualité du lait cru de chèvre.
]]>
Caprin
news-100795Thu, 19 Aug 2021 09:52:23 +0200Démonstration de désherbage localisé sur Haricots https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/demonstration-de-desherbage-localise-sur-haricots/Dans le cadre du CAP Filière Légumes, le Club oignons, en partenariat avec l’ADPLC (Association Des Producteurs de Légumes Conserves), a organisé une démonstration de désherbage de précision avec l’outil de pulvérisation ARA, de la société Ecorobotix.Un outil en faveur de la réduction des produits de traitements des cultures

Comme l’explique Jean-Luc Parou, président de la ferme des Arches « cet outil permet de cibler les applications et de réduire les doses de produit appliquées sur les cultures ». Alain Sagot de BCO précise « que sur les premiers essais Centre Val de Loire cela permet de diviser en moyenne par 20 la quantité de désherbant à l’hectare, soit une économie de 95% ». Ecorobotix annonce sur des tests en parcelles très sales en Suisse, une réduction de 80%.

ARA : un outil de pulvérisation localisé avec reconnaissance de la culture en place

« Notre force c’est la détection par caméra. Ce matériel est le fruit de nombreuses recherches sur les capteurs et leur précision. », présente Brian Fragnière, ingénieur chez Ecorobotix.

L’outil fait six mètres de large. Il est équipé de deux cuves installées à l’avant du tracteur (afin de pouvoir refaire un mélange directement au champ) et de 3 « cloches » de 2m*2m environ. Sous chaque « cloche » se trouve deux caméras pour la détection des adventices et l’ouverture des buses (selon la vitesse d’avancement).  A l’arrière, se trouve une rampe de pulvérisation localisée munie de 156 buses de sprayage ; soit une buse tous les 3.8cm.

La détection des adventices et de la culture se fait du stade cotylédon, au stade recouvrement du rang. Il pèse environ 1 tonne et avance à 6/7 km/h.

Polyvalence d’application et diversité des cultures

L’outil peut servir au désherbage (herbicide), mais aussi avec un insecticide systémique ou un fongicide en application directe seulement sur la culture en place (économie de produit sur la surface non couverte).

Il peut être utilisé sur 8 cultures : betterave, colza, haricot, oignon, endive, salade et maïs; mais également en élevage pour nettoyer les prairies des chardons ou du rumex. Des développements sont en cours sur carotte, repousses de pomme de terre en Hollande, ou encore sur le coton en Italie.

Un outil connecté et réglementé

Le matériel est connecté à une interface logicielle qui permet d’ajuster les quantités de produits selon le type de traitement, et est accessible sur tablette depuis la cabine du tracteur. Une prise en main, ainsi qu’une reconnaissance des adventices est nécessaire au préalable.

Au niveau réglementaire, le matériel étant considéré comme un pulvérisateur, l’agriculteur doit suivre les mêmes formations à l’utilisation. Il est aussi en cours de certification « loadrift » (limitation des dérives par rapport aux cours d’eau).

A noter :
  • prochaine présentation en France lors d’Innov Agri les 7, 8 et 9 septembre 2021.
  • poursuite des essais à l’automne dans le Loiret sur oignons et colza.

 

> Plus d’information sur :

https://www.ecorobotix.com/fr/ara-pulverisateur-monte/

 

 

 

]]>
news-100763Tue, 17 Aug 2021 14:11:54 +0200La filière ovine Centre-Val de Loire au salon Tech-Ovinhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-filiere-ovine-centre-val-de-loire-au-salon-tech-ovin-1/Bellac (87) les 8 et 9 Septembre 2021 A l’occasion du salon professionnel Tech-Ovin, et grâce au soutien du Conseil régional Centre-Val de Loire, via le CAP filière Ovin, la filière ovine régionale sera présente autour de trois temps forts ! 

2 NOUVEAUTES EN CENTRE-VAL DE LOIRE CETTE ANNEE

  • Un accueil pour les scolaires
  • Un parcours ciblé pour les céréaliers

 

AU SALON TECH OVIN
  • Sur le stand CAP Filière Centre-Val de Loire les 8 et 9 septembre (Chapiteau A – pôle Avenir)
  • Lors de mini-conférences : "Lorsque les céréales se pâturent",  le 8 septembre  salle 1 - 11h30/11h50.et « Des brebis sur mon exploitation céréalière », le 9 septembre  salle 2 - 15h30/16h50.

 


Développer un atelier ovin en région Centre-Val de Loire

Mercredi 08 et jeudi 09 septembre

Présentation de l’élevage ovin Centre-Val de Loire auprès des porteurs de projets, des scolaires et des céréaliers.

Tout au long des deux jours sur le stand Centre Val de Loire – Pôle Avenir (chapiteau A) : Echanges avec les conseillers ovins et installation/ transmission présents.

A découvrir : Offres d’exploitations à reprendre pour s’installer en ovins,  vidéos d’éleveurs, chiffres clefs

Vous êtes céréaliers, vous êtes éleveurs et avez des cultures, deux mini conférences vous sont dédiées :

- « Des brebis sur mon exploitation céréalière » ; avec Odile Brodin (Chambre d’agriculture du Cher), Sandra Demassy (Agneau Berry Sologne), accompagnées par Eloi Canon, éleveur en Indre et Loire (salle 2 le 9 septembre à 15h30).

-  « Lorsque les céréales se pâturent » ; avec Laurence Sagot (IDELE), Valentin Verret (Agrof’île), accompagnés par Stéphane Barmoy, de la ferme du lycée de Tours Fondettes (salle 1 le 8 septembre à 11h30)

 

Plus d’informations sur : https://www.techovin.fr/ et sur https://www.cap-filieres.fr/

Vos entrées en ligne : achetez vos billets avant de venir sur https://www.techovin.fr

 

Ces rendez-vous sont organisés conjointement par la Chambre régionale et les Chambres départementales d’agriculture du Centre Val de Loire, les Organisations de producteurs de la Région et l’association régionale des éleveurs ovins du Centre (AREOC).

 

]]>
Ovin
news-99145Fri, 02 Jul 2021 17:15:43 +0200Produire et commercialiser son vin, de l’idée au projethttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/produire-et-commercialiser-son-vin-de-lidee-au-projet-1/Dans le cadre du CAP Filière Viticulture, la Chambre régionale d'agriculture Centre-Val de Loire vous invite à répondre à l'enquête « Produire et Commercialiser son vin : de l’idée au projet »Ce questionnaire s'adresse aux pasionnés par le vin, à ceux qui portent un intérêt à la filière viticole et aux vigneron.nes installé.es depuis moins de 10 ans.

Vos réponses nous aideront à mieux comprendre et accompagner les projets d'entreprise en viticulture.

Nous vous remercions par avance de votre contribution.

 

 

 

]]>
Viticulteur
news-99012Thu, 01 Jul 2021 15:12:46 +0200Les CAPs Filières en vidéo !https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-caps-filieres-en-video/Les filières agricoles régionales ont souhaité présenter leurs productions par la réalisation de vidéos, en mettant l’accent sur les grands enjeux actuels.

L’occasion d’aborder également le dispositif des CAP Filières avec sa méthodologie et les accompagnements possibles. La filière Horti-Pépi se lance la première !

]]>
news-98486Tue, 22 Jun 2021 12:21:47 +0200NOS VIGNOBLES RECRUTENT !https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nos-vignobles-recrutent/Touraine, Sarthe, Sologne, Valençay, Vendômois, OrléanaisLes Fédérations des Associations Viticoles d’Indre-et-Loire et de la Sarthe (FAV 37-72) et du Loir-et-Cher (FAV 41) travaillent ensemble sur l’emploi, un sujet prioritaire pour la filière. La signature du film, « Nos vignobles recrutent » met en avant les métiers du monde viticole et en illustre sa richesse. ]]>Viticulteurnews-98485Tue, 22 Jun 2021 12:07:39 +0200Rendez-vous technique de la Ferme expérimentale des Bordeshttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/rendez-vous-technique-de-la-ferme-experimentale-des-bordes-1/Une journée technique organisée à la Ferme expérimentale des Bordes s'est tenue le mardi 8 juin en lien avec le projet "Les Bordes 2025", dont la thématique est "sécuriser les systèmes fourragers dans un contexte de changement climatique"180 personnes étaient présentes mardi après-midi pour découvrir les résultats d'essais de la Ferme Expérimentale des Bordes et de ses partenaires sur cette thématique.

L'occasion pour les visiteurs d'échanger avec les intervenants lors d'ateliers répartis en 4 pôles thématiques :

  • Gérer et appréhender la fertilité d'un sol
  • Maintenir son niveau de production fourragères : quelques leviers d'actions
  • Saisir les opportunités pour mieux valoriser ses prairies
  • Valoriser les fourrages dans son système d'élevage

Avec la participation de : ARVALIS - Institut du végétal, Chambre d'Agriculture Indre, Chambre d'agriculture du Cher, Chambre Agriculture Creuse, Herbe et fourrages Centre Val de Loire, INRAE, Institut de L'elevage Idele, Chambre d'Agriculture de Saône et Loire, Ferme de Jalogny, CCBE Creuse Corrèze Berry Elevage, Celmar, Univiande Sicarev Coop

Avec le financement de la Région Centre-Val de Loire et du Cap Filière Bovins Viande Centre Val de Loire

> Retrouvez toutes les présentations de la journée ICI

> Retrouvez la Ferme Expérimentale des Bordes sur Facebook

]]>
Bovin
news-98003Fri, 11 Jun 2021 13:53:01 +0200Visites virtuelles ferme laitière et laiteriehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/visites-virtuelles-ferme-laitiere-et-laiterie/A l’occasion de la journée mondiale du lait et grâce au soutien du CAP Filière, la filière laitière régionale a fait le choix de renforcer sa communication à destination des élèves des écoles primaires de la région. Compte tenu du contexte sanitaire un évènement entièrement digitalisé a été construit afin d’offrir aux enfants l’opportunité de découvrir une ferme laitière et un site de transformation en direct « live » lors de 2 temps forts avec une visite d’une ferme et celle d’une laiterie régionale. Il s’agit d’une façon ludique, innovante et interactive de découvrir l’élevage laitier de notre région, les produits issus de ces fermes et en bonus de dialoguer avec les professionnels de la filière.

Le bilan de ces 2 sessions est très positif avec au total près de 400 enfants qui ont suivi ces 2 visites et de nombreuses questions posées à nos intervenants en direct.

Pour revoir ces visites :

Pour la visite de la ferme : https://www.youtube.com/watch?v=IGNOocfAch8&t=1905s

Pour la visite de l’entreprise : https://www.youtube.com/watch?v=Rx2ORMAXBeg

]]>
news-97314Tue, 01 Jun 2021 13:30:00 +0200CAP Viandes Blanches 4ème générationhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cap-viandes-blanches-4eme-generation/Durant le dernier CAP 2017-2021, la filière a consolidée sa capacité de production et de transformation sur la région grâce à la réalisation d’investissements importants en élevage comme dans les entreprises viandes régionales (bâtiments, équipements, diversité des produits et savoirs faire).L’ambition de la FILIERE REGIONALE pour ce CAP 4ème génération est de poursuivre ET d’accélérer les changements engagés pour PERENISER son activité dans les 3 dimensions de la DURABILITE et cela malgré un contexte d’hyper concurrence et de crises sanitaires.

Pour cela elle mise sur les bénéfices qu’apporte une filière de valorisation locale d’une partie de la production des grandes cultures qui permet de lier durablement végétal et animal au niveau des sols, des exploitations agricoles, des entreprises de transformation et des consommateurs. Il s’agit donc de poursuivre les efforts pour conserver une dynamique et une organisation complète sur l’ensemble du territoire.

Mais la filière veut également investir plus encore dans le collectif régional pour faire mieux et plus vite sur les grands défis à relever sur notre territoire : faciliter le changement de génération chez les éleveurs comme chez les salariés, changer le regard sur les métiers grâce à l’amélioration des pratiques et une compréhension mutuelle des difficultés, sortir de l’exclusive guerre des prix pour construire avec pédagogie la chaine de valeur et un cadre négocié, poursuivre l’amélioration des conditions de production des animaux et de travail des éleveurs et des nombreux salariés du secteur, développer la sobriété énergétique pour une production bas carbone tout en s’adaptant aux changements climatiques et ses aléas économiques.

Ce nouveau CAP mobilise tous les acteurs de la filière (éleveurs, organisations de production et groupements de producteurs, abattoirs et entreprises de découpe et de transformation de la région mais aussi en amont les céréaliers, les entreprises de services et conseils). Le programme concentre les moyens humains, techniques et financier et notamment le soutien de la Région autour de 4 axes stratégiques :

  • Mettre en réseau les réseaux partenaires pour mieux accompagner les éleveurs dans leurs projets d’élevage et leur proposer les solutions de conseils adaptées (accompagnement transmission/installation, ressources humaines …)
  • Produire des indicateurs régionaux pertinents pour conduire la stratégie durabilité grâce au suivi et la connaissance des élevages et de la filière des groupes d’entreprises présents sur la région,
  • Accompagner les Investissements des éleveurs dans la mesure ou ils contribuent directement à l’amélioration multi performance et à la durabilité, avec en parallèle des investissements prévus dans les entreprises aval sur la région,
  • Développer une intelligence collective c’est-à-dire au-delà des intérêts divergents des individus, des groupes économiques, des métiers, être capable de travailler ensemble sur des sujets transverses, difficiles et fondamentaux pour identifier et développer les intérêts communs comme construire une organisation durable du ramassage des volailles dans notre région, expliciter la chaine de valeur et les indicateurs d’une juste répartition pour l’avenir de la filière régionale en tenant compte aussi de la filière grandes cultures, développer la sobriété énergétique et les enjeux d’une production bas carbone en s’engageant dans une coalition filière viande blanche au sein de la COP Régionale …

 

                

]]>
PorcinVolaille
news-97315Tue, 01 Jun 2021 13:21:00 +0200CAP Filière Caprin 4Ghttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cap-filiere-caprin-4g/L’élaboration d’un nouveau projet de filière basé sur l’innovation et la prospective !Sur les 4 dernières années, la filière caprine régionale a su montrer son dynamisme et démontrer l’adéquation entre les actions proposées par la filière et les besoins de terrain (enveloppe consommée à 98% sur le précédent CAP Filière). Un travail de réflexion et d’échanges au sein du comité de filière a permis l’élaboration du CAP Caprins 4ème génération : « A travers ce nouveau projet, la filière porte un véritable engagement face aux enjeux climatiques, environnementaux, économiques et sociétaux du monde agricole de demain précise Edouard GUIBERT, co-président du COFIL Caprin ».


En résumé, cette ambition est traduite par :

  • De nouvelles actions en lien avec un travail prospectif : amélioration des conditions de travail au moment des mises bas, co-construction d’une réflexion autour des bâtiments d’élevage de demain ou encore réflexion autour des problématiques concernant la qualité du lait cru de chèvre ;
  • Un accompagnement favorisant la performance technico-économique des exploitations : Appuis technique individuels, soutien aux investissements nécessaire afin de permettre aux exploitations de répondre au mieux aux enjeux de demain.

 

Par ailleurs, une nouveauté est proposée dans le CAP 4G : « le soutien aux investissements est nécessaire et doit permettre à nos exploitations régionales d’être toujours plus compétitives et de s’adapter aux changements climatiques et sociétaux. C’est pour cela que le COFIL a tenu à ouvrir la possibilité pour les éleveurs caprins de financer 2 dossiers sur la période du CAP : l’un pour des montants inférieurs à 10 000 € et l’autre pour des montants allant jusque 90 000 € HT ajoute Sylvain BOIRON, co-président du COFIL Caprin. »

En résumé, le projet de la filière caprine pour les 4 prochaines années est marqué par un véritable travail de prospective, de construction d’outils, de partenariats entre les différents acteurs, qui permettront de faire évoluer le conseil de demain. Celui-ci a été présenté aux votes des élus régionaux lors de la commission permanente régionale du 21 mai 2021.

]]>
Caprin
news-97316Tue, 01 Jun 2021 13:10:00 +0200Révision du CAP Filière Bovin-Laithttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/revision-du-cap-filiere-bovin-lait/Un objectif : Renforcer les actions en lien avec le renouvellement des générations et la main d’œuvre« La révision à mi-parcours a permis de conforter les enjeux exprimés lors de l’élaboration du CAP Filière 3G, même si le bilan dressé aujourd’hui est déjà très positif » explique Fabienne BONIN, Co-présidente du CAP Filière Bovin-Lait. Pour aller plus loin sur notre enjeu principal qui reste le renouvellement des générations, nous avons fait le choix d’accentuer notre effort et de proposer des actions allant dans ce sens. »

Les nouvelles actions sont :

-  Renouvellement des générations et attractivité de la filière laitière régionale :

  • Être présent sur le salon Ferme Expo via un espace dédié à l’attention du grand public et des futurs porteurs de projet
  • Organiser des sessions d’accueil de porteurs de projet afin de présenter les atouts de l’installation et de la filière en région. L’objectif est de communiquer sur la tenue de ces sessions en région mais également hors région
  • Favoriser la mise en avant des fermes laitières à reprendre via des vidéos de promotion

 

- Sensibiliser le plus jeunes à l’élevage laitier

  • Organiser des journées dédiées aux apprenants (lycées, MFR, autres scolaires) autour d’ateliers de démonstration,  afin d’éveiller la curiosité et l’intérêt des futurs agriculteurs sur l’élevage laitier en région. 

 

Par ailleurs, appuyer les élevages dans leurs investissements est nécessaire. "On accuse un retard au niveau des investissements dans les exploitations laitières de la région. Or, depuis 2-3 ans on note un nouvel élan caractérisé par des investissements en nette hausse. Il était donc primordial de maintenir cette dynamique et d’allouer des fonds supplémentaires sur cette ligne afin de permettre à nos exploitations d’améliorer leur compétitivité, le bien-être au travail et également de s’adapter aux changements climatiques et sociétaux précise Bruno VERKEST, co-président du CAP Filière".

La révision mi-parcours est faite à enveloppe constante. Elle est passée en commission permanente régionale le 21/05/2021.

]]>
Bovin lait
news-97317Tue, 01 Jun 2021 13:00:00 +0200Un nouveau CAP Ovins à partir de maihttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-nouveau-cap-ovins-a-partir-de-mai/La filière ovine vient d’élaborer son nouveau programme pour les 4 ans à venir. Il démarrera le 21 mai. Ce sera sa 4ème édition. Les acteurs de la filière ont établi 3 enjeux : avoir un marché rémunérateur en adéquation avec la demande des consommateurs, repenser le maillage de compétences et de services pour accompagner les éleveurs ovins dans leur développement et développer la production ovine avec de nouveaux éleveurs. Ces enjeux sont déclinés autour de 4 axes de travail :
  • innovation, recherche et études
  • production de demain
  • valeur ajoutée et débouchés
  • communication.

Ce CAP Filière comporte plusieurs nouveautés : intégration des ovins lait avec des investissements dédiés, renforcement des liens avec les établissements scolaires, appuis techniques axés sur des critères technico économiques, nouvelles formes de conseil, d’informations collectives : webinaires, bouts de bergerie, groupes d’échanges…

Le projet de filière représente 5 146 402,49 €. Le Conseil régional Centre-Val de Loire y participe à hauteur de 1 228 876 €, l’Europe à hauteur de 447 165,99 €.

Notre objectif est d’être utile concrètement aux éleveurs, soit individuellement, soit collectivement. Nous sommes dans une filière qui a de l’avenir : le nombre de brebis augmente en région, on note une réinstallation d’élevages en zones céréalières pour des raisons agronomiques, et les consommateurs sont présents.

Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à ce travail !

Jean-François Vincent et Eloi Canon, co-présidents du Comité de Filière du CAP filière Ovins

]]>
Ovin
news-96434Mon, 17 May 2021 11:34:03 +0200CAP MAIN-D’ŒUVRE : DEUX MOIS POUR DEVENIR SALARIÉ EN ÉLEVAGE !https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cap-main-doeuvre-deux-mois-pour-devenir-salarie-en-elevage-1/Envie de devenir salarié en élevage ? La formation Cap main-d’œuvre se déroulera du 20 septembre au 19 novembre 2021Au programme : 12 modules, de l’alimentation à la génétique, en passant par la conduite de tracteurs…

Deux semaines de stage en élevage sont également incluses.

Pour en savoir plus : deux journées d’informations collectives suivies d’entretiens individuels sont programmées :

•    le 08 juin 2021 à 9 h à Sepmes
•    le 10 juin 2021 à 9 h à la Chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire

Lors de ces journées, nous vous présenterons la formation ainsi que le métier d’éleveur, s’ensuivront des entretiens individuels.

Voir le flyer de présentation

Pour plus d'information :
02 47 48 37 27 ou 02 47 48 37 71
capmo@cda37.fr

]]>
EleveurRessources humaines
news-96339Wed, 12 May 2021 09:51:09 +0200Validation du nouveau CAP Equins 4ème générationhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/validation-du-nouveau-cap-equins-4eme-generation/Le nouveau CAP filière équins 4ème génération 2021/2025 vise à soutenir la filière équine Centre-Val de Loire dans son ensemble en assurant la valorisation des produits et l’image du monde agricole. Les Courses Hippiques trouvent également leur place dans ce nouveau CAP via le CRST. 

Il se décline autour de 5 enjeux définis par la filière :

A – Adapter la filière équine aux marchés et à leurs évolutions rapides

La filière doit se professionnaliser afin de pouvoir aborder les changements sociétaux.

La transition énergétique est un bon exemple d’évolution à laquelle la filière cheval se doit de répondre. En effet, le cheval représente une « énergie verte » qu’il faut développer et faire connaitre.

Des aides à l’investissements afin d’assurer la modernisation et l’adaptation des structures équestres sont prévues pour les éleveurs et les centres équestres avec une augmentation de l'enveloppe investissement du CAP de 200 000 euros.

B – Consolidation de la filière – valorisation de la production

La valorisation des produits est une étape essentielle pour la filière dans son ensemble. Elle va définir l’orientation des chevaux dès leur plus jeune âge (concours modèle et allures). La qualité des produits passe également par des efforts constants en matière de génétique et l’élaboration d’un « parcours d’excellence » de l’élevage en région et la définition de bonnes pratiques.

C) – Créer une dynamique collective entre les acteurs de la filière

Poursuivre la sensibilisation aux risques sanitaires en région en collaboration avec l’Union Régionale Du Groupement Technique Vétérinaire (URGTV).

Assurer l’animation du Cap filière pour tous les acteurs de la filière.

D – Améliorer l’image de la filière agricole et l’attractivité de la filière équine pour accompagner les mutations sociétales

L’image du monde agricole est altérée dans l’esprit de la population. Nous devons communiquer le plus largement possible sur notre filière et sur ses emplois.

Notre participation à des manifestations nationales ou régionales reste un enjeu stratégique en ce domaine.

La promotion des deux races régionales que sont le cheval de trait Percheron et l’âne Grand Noir du Berry. Leur survie n’est pas garantie.

 

Pour ce 4ème CAP, la filière équine engage 3 845 929 €. Le Conseil Régional lui apporte un appui financier de 776 728 €, soit une enveloppe supplémentaire de 200 000 euros par rapport au CAP Filière précédent. Par ailleurs, la filière bénéficiera de 90 000 € de fonds européens via le FEADER et de 148 000 € via le fonds EPERON.

 

    

]]>
Equin
news-95297Tue, 27 Apr 2021 16:09:55 +0200La nouvelle marque proposée par un collectif d’apicultrices et apiculteurs de la région Centre-Val de Loirehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-nouvelle-marque-proposee-par-un-collectif-dapicultrices-et-apiculteurs-de-la-region-centre-val/Le 29 mars, 11 apicultrices et apiculteurs de la région Centre – Val de Loire, réunis à St Benoît-sur-Loire, ont présenté la gamme de miels Apicentre et signé une charte d’engagement tripartite.Ces apicultrices et apiculteurs, passionnés par leur métier, s’engagent à respecter un cahier des charges de production plus exigent que la réglementation, notamment en matière d’analyses de miel afin de proposer aux consommateurs un miel de qualité avec une traçabilité totale. Cette gamme de 4 miels typiques de la région a déjà attiré l’attention de la grande distribution. Dès le mois d’avril, les premiers pots de miels Apicentre seront disponibles dans les rayons d’Auchan Olivet et Gien, des magasins Super U et Casino de la région, des magasins Carrefour en Ile de France puis dans d’autres enseignes au cours du mois de mai.

Cette démarche collective est le fruit d’une réflexion commencée en 2017 face aux difficultés d’écoulement des miels régionaux, alors que la production française est insuffisante pour répondre à la consommation. En 2018, le projet a reçu le soutien du Conseil régional par le biais du Contrat d’appui au projet des filières - CAP’Filière Apiculture.

Cette réflexion a donné naissance à une démarche innovante, basée sur un partenariat dans la durée, entre les apicultrices et apiculteurs, l’ADAPIC - l’Association de Développement de l’Apiculture du Centre - Val de Loire et l’entreprise Culture Miel, conditionneur historique de miels à Villemandeur (45). La signature d’une charte tripartite a concrétisé l’engagement des différents partenaires.

Cette charte affiche clairement la volonté : d’une juste rémunération du travail des apicultrices / apiculteurs, grâce à un prix d’achat des miels définis conjointement pour 3 ans en échange du respect de critères de qualité et de traçabilité, de liens entre les apicultrices / apiculteurs et les consommateurs avec des animations dans les points de vente et enfin d’un soutien au développement de l’apiculture régionale : pour chaque pot vendu, 0.05€ sera reversé à l’ADAPIC pour soutenir des actions collectives en faveur des apicultrices / apiculteurs : installation, formations...

Repères :

Production régionale de miel : 1000 t de miel/an en moyenne

60 000 ruches pour 2 570 apiculteurs, 70 apiculteurs professionnels possèdent 52% du cheptel

 

 

APICENTRE est une démarche initiée par l’ADAPIC avec le soutien de la Région Centre – Val de Loire et de l’Europe

]]>
Produit fermier
news-94826Fri, 16 Apr 2021 10:26:01 +0200Projet SICTAG (Système et Gestion des Tours Anti-gel en viticulture) : Journée technique le 11 mars https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/projet-sictag-systeme-et-gestion-des-tours-anti-gel-en-viticulture-journee-technique-le-11-mars/Porté par la Fédération des CUMAs du Val de Loire et réunissant 7 partenaires, le projet du PEI ((Partenariat Européen pour l’Innovation) SICTAG a pour objectif d’optimiser le fonctionnement des tours anti-gel en viticulture. Une réunion technique s’est tenue à Saint Nicolas de Bourgueil le 11 mars dernier pour un échange entre les constructeurs et les vignerons.

Pour plus d’informations : https://www.sictag.fr/

]]>
ViticulteurVigne
news-94824Fri, 16 Apr 2021 10:21:14 +0200Webinaire PEI CLIMENVI : comment intégrer le changement climatique dans les décisions des chefs d’entreprises viticoles du Centre-Val de Loire ?https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/webinaire-pei-climenvi-comment-integrer-le-changement-climatique-dans-les-decisions-des-chefs-den/Les partenaires du PEI (Partenariat Européen pour l’Innovation) Climenvi ont réalisé trois webinaires en mars à destination des viticulteurs de la région Centre-Val de Loire pour présenter les premiers résultats obtenus par ce projet. Le changement climatique est une réalité (les derniers aléas climatiques en sont la preuve) et les vignerons doivent s’adapter à ce contexte. Des vidéos, des témoignages de vignerons et des présentations ont permis d’apporter des éléments de réponse.

Si vous souhaitez en savoir plus, c’est ICI

 

]]>
ViticulteurVigne
news-94647Tue, 13 Apr 2021 12:41:29 +0200Lancement du projet PEI de développement de la Haute Valeur Environnementale en Beauce Val de Loirehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-du-projet-pei-de-developpement-de-la-haute-valeur-environnementale-en-beauce-val-de-loire/Fédérant 12 partenaires, l’Association Régionale pour le Développement de la Haute Valeur Environnementale Beauce Val de Loire porte un projet de développement de la HVE sur les exploitations de grandes cultures. Il doit permettre de valoriser l’ensemble des productions issues des exploitations certifiées en mutualisant les démarches (techniques, promotion …) et en créant une dynamique environnementale et économique à l’échelle d’un bassin de production.

Retenu au titre du Partenariat Européen pour l’Innovation (PEI), ce projet est soutenu par la Région et l’Europe. Ce partenariat s’est concrétisé par la signature d’une charte entre l’Association et la Région le 9 mars 2021.

]]>
Grande culture
news-94646Tue, 13 Apr 2021 12:21:01 +0200La filière grandes cultures réunie pour identifier les enjeux des prochaines annéeshttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-filiere-grandes-cultures-reunie-pour-identifier-les-enjeux-des-prochaines-annees/Les travaux menés par la profession pour construire le prochain projet de filière viennent de franchir une nouvelle étape le 10 mars dernier.Animé par le cabinet CERESCO avec l’appui de la Chambre régionale d’agriculture du Centre-Val de Loire, une cinquantaine de professionnels et d’institutionnels ont échangé sur le diagnostic et les enjeux de la filière. Ce travail va se poursuivre sous forme d’ateliers thématiques de concertation sur les mois d’avril et mai pour affiner les axes de travail stratégiques.]]>Grande culturenews-93894Fri, 26 Mar 2021 09:59:48 +0100Un accompagnement des filières de ruminants vers une transition bas carbone https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-accompagnement-des-filieres-de-ruminants-vers-une-transition-bas-carbone/La signature du nouveau CAP Bovins Viande a également été l'occasion de lancer la Stratégie Régionale Bas Carbone Ruminants.Il s’agit de la feuille de route de la transition bas carbone pour l’élevage ruminant en région Centre-Val de Loire, créée en concertation par la Chambre régionale d’agriculture Centre-Val de Loire et les quatre filières de ruminants de la région (CRIEL Bovins-Lait Centre, Interbev Centre-Val de Loire, CRIEL Caprins Centre et AREOC).

Elle vise à réduire les émissions et augmenter les capacités de stockage des gaz à effet de serre (GES). Les enjeux sont triples :

  • Communiquer largement sur la démarche afin de mobiliser les acteurs à la nécessité de l’évolution des systèmes d’exploitation,
  • Accompagner les éleveurs vers la réduction de leurs émissions de GES à partir d’un diagnostic individualisé,
  • Valoriser et mettre en avant les actions mises en œuvre auprès du grand public.

La Stratégie Régionale Bas Carbone représente un budget de 2 101 100 € pour 5 ans (2021-2026). La Région soutient l’accompagnement des éleveurs sur la période 2021-2022 à hauteur de 250 000 €.

Pour symboliser la volonté commune d’initier cette démarche de transition en région, acteurs et financeur ont signé la charte d’engagement.

 

> POUR EN SAVOIR PLUS

]]>
news-93890Fri, 26 Mar 2021 09:50:09 +0100Le nouveau CAP Filière Bovins Viande officiellement signéhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-nouveau-cap-filiere-bovins-viande-officiellement-signe/Le Conseil régional Centre-Val de Loire, Interbev Centre-Val de Loire et la Chambre régionale d’agriculture Centre-Val de Loire ont officialisé, mardi 16 février, le lancement du CAP Filière Bovins Viande « 4ème génération ».Un nouveau projet structurant sur 4 ans pour maintenir la filière allaitante en région

En raison du contexte sanitaire, la signature officielle s’est déroulée en comité restreint sur l’exploitation de M. Dumont, éleveur allaitant à Saint-Christophe en Boucherie, dans l’Indre.

Les différentes actions du nouveau Contrat d’Appui au Projet bovins viande répondent à 5 priorités essentielles qui doivent permettre à la filière de s’adapter aux mutations qui l’entourent :

  1. Répondre aux attentes sociétales et du consommateur,
  2. Rendre les systèmes résilients au changement climatique,
  3. Rendre les systèmes résilients économiquement en assurant la performance des exploitations,
  4. Améliorer l’attractivité des métiers et accompagner la mutation
  5. Mieux valoriser nos produits pour augmenter nos revenus.

Ce nouveau CAP représente un investissement des acteurs de la filière de 17 466 750 € pour 4 ans (2020/2024) et est soutenu par la Région à hauteur de 3 256 550 € et 3 609 770 € grâce aux fonds FEADER.

 

> EN SAVOIR PLUS

]]>
Bovin viande
news-93229Mon, 15 Mar 2021 14:57:39 +0100Lancement de l’appel à projets PCAE 2021https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-de-lappel-a-projets-pcae-2021/Le 22 février, le cahier des charges des deux premières périodes de l’appel à projets 2021 dédié aux investissements productifs agricoles a été mis en ligne sur le site europeocentre-valdeloire.eu.Vous pouvez retrouver tous les documents de cet appel à projets à l’adresse suivante : http://www.europeocentre-valdeloire.eu/appels-a-projets-feader-centre-val-de-loire/(sélectionner la rubrique Appels à projets TO 4.1 et 4.4 « Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles » (PCAE) – 2021).

Cette année 2021 ainsi que 2022 sont des années particulières pour le FEADER car nous sommes entre deux périodes de programmation de la PAC. De plus, en raison des impacts de la crise sanitaire que nous vivons, les plans de relance national et européen viennent perturber le fonctionnement habituel de cet appel à projets.

Parmi, les différents appels à projets de FranceAgriMer lancés dans le cadre du volet agricole du Plan de relance national, il est à noter que celui relatif à la Biosécurité (« PACTE biosécurité et bien-être animal ») sera instruit au travers de l’appel à projets PCAE. Pour en bénéficier, vous devez donc impérativement répondre à l’appel à projets PCAE !

Il y aura trois périodes de dépôt des dossiers cette année, avec chacune ses particularités :

La première période de dépôt des dossiers s’étale du 22 février au 30 avril 2021. Les investissements relevant des appels à projets lancés par FranceAgriMer « Plan Protéine (Investissements amont) » et « Renouvellement des agroéquipements » ne seront pas éligibles aux financements du PCAE sur cette période. Vous trouverez le détail de ces deux appels à projet FranceAgriMer sur le site de la DRAAF Centre – Val de Loire : https://draaf.centre-val-de-loire.agriculture.gouv.fr/Je-suis-exploitant-agricole

La deuxième période de dépôt des dossiers aura lieu entre le 3 mai et le 30 juin. Les investissements éligibles au « Plan protéines » de FranceAgriMer ne sont toujours pas financés par le PCAE sur cette période. En revanche, ceux de l’appel à projets FranceAgriMer « Renouvellement des agroéquipements » redeviennent éligibles au PCAE.

La dernière période de dépôtaura lieu après l’été. La période reste à arrêter. Les projets étant intégralement financés sur crédits FEADER dans le cadre du Plan de relance Européen, la liste des investissements aidés sera intégrée dans l’appel à projets. Un article sera mis en ligne sur ce site dès sa parution pour en préciser le contenu.

Où trouver des informations ?
]]>
Entreprise agricole
news-92516Fri, 26 Feb 2021 11:38:15 +0100Des vidéos sur les métiers de l’agriculture en Centre-Val de Loirehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-videos-sur-les-metiers-de-lagriculture-en-centre-val-de-loire/Les JA Centre-Val de Loire ont réalisé des vidéos présentant les 14 métiers de l’agriculture en Centre-Val de Loire.

 

https://jacvl.fr/metiers-agriculture/

]]>
news-92513Fri, 26 Feb 2021 11:33:49 +0100Arbocentre devient Fibois Centre-Val de Loire https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/arbocentre-devient-fibois-centre-val-de-loire/Les deux-tiers des associations interprofessionnelles régionales portent maintenant le nom de « FIBOIS Région ». C’est pourquoi, depuis le 1er janvier 2021, Arbocentre est devenu Fibois Centre-Val de Loire.

https://www.fibois-cvl.fr/a-la-une/arbocentre-devient-fibois-centre-val-de-loire/

]]>
Bois, forêt, bocage et paysage
news-92160Tue, 16 Feb 2021 15:59:33 +0100Leviers de compétitivité des exploitations COPhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/leviers-de-competitivite-des-exploitations-cop-2/Dans le cadre du CAP Filières Grandes cultures, 6 organisations agricoles ont conjugué leurs moyens pour analyser l’évolution de la compétitivité des exploitations « céréales et oléo-protéagineux » du Centre-Val de Loire, et proposer des voies d’amélioration. Les travaux de cette étude sont restitués sous la forme de 2 vidéos : un format court et un forrmat détaillé.

La vidéo courte explique en quoi a consisté cette action. Les réalisateurs de cette action proposent aux chefs d’entreprise des pistes d’optimisation de la productivité (voir à ce sujet la vidéo détaillée https://youtu.be/oc4hYP8K2Dk​) que chacun pourra étudier et adapter à sa situation (pilotage de l’entreprise, optimisation de la productivité du travail, de la main d’œuvre et mécanisation, de l’efficience des intrants, développement des compétences de chef d’entreprise).

Ils mettent en avant l’utilité de se former et de se faire accompagner pour définir et piloter leurs projets d’entreprise, avec une offre de conseil qui doit évoluer dans une approche pluridisciplinaire.

]]>
Grande culture
news-91980Tue, 16 Feb 2021 14:06:38 +0100Retour sur l’Instance régionale de l’alimentation du 9 décembre 2020 https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-linstance-regionale-de-lalimentation-du-9-decembre-2020/Co présidée par le Président de la Région Centre-Val de Loire et du représentant du Préfet, l’instance régionale permet de présenter la politique régionale en faveur de l’alimentation.La réunion du 9 décembre 2020 a permis de partager l’avancement des projets alimentaires territoriaux dans la région et l’étude en cours sur la restauration collective en lien avec le suivi de la mise en œuvre de la loi EGAlim. Un temps important a par ailleurs été consacré au plan de relance Etat Région sur le volet alimentation.

Pour en savoir plus :  Présentation "INSTANCE REGIONALE DE CONCERTATION SUR L’ALIMENTATION"

]]>
Territoire
news-91978Mon, 15 Feb 2021 14:01:00 +0100Adoption du plan de relance régionalhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/adoption-du-plan-de-relance-regional/Les élus régionaux, réunis en séance plénière le 15 octobre dernier ont adopté le Plan de relance régional. Ce dernier contient des mesures concrètes, mises en place sur la période 2020-2021, pour relever le défi de l’urgence économique, sociale, et environnementale suite à la crise sanitaire. Découvrez comment la Région se mobilise pour les habitants et les acteurs du territoire, et apporte des réponses à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Pour en savoir plus :

https://www.centre-valdeloire.fr/lactualite-de-la-region-centre/plan-de-relance-regional-40-actions-concretes-pour-preparer-lavenir

]]>
Entreprise agricole
news-91977Mon, 15 Feb 2021 13:42:00 +0100Lancement de la Coalition pour le développement de l’Autonomie en Protéines en Région Centre val de Loire (CAPR)https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-de-la-coalition-pour-le-developpement-de-lautonomie-en-proteines-en-region-centre-val-de/Dans le cadre de la COP régionale, une coalition s’est constituée sur la question de l’autonomie en protéines en Région. Co animée par la Chambre régionale d’agriculture du Centre val de Loire, de Végépolys Valley et de WWF, elle pour objectif de proposer un cadre collectif pour construire des actions permettant le développement de la filière légumineuses, notamment, pour la consommation locale (humaine et animale). La réunion de lancement a réuni un premier noyau de 25 acteurs le 17 décembre 2020. Elle a permis de valider les objectifs et axes de travail. Les travaux vont se lancer à partir de 2021 et il est toujours possible de rejoindre cette dynamique.

Pour en savoir plus : Présentation CAPR

]]>
Territoire
news-91901Mon, 15 Feb 2021 11:27:56 +0100Financement de deux études pour accompagner la profession dans leurs réflexions de filièrehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/financement-de-deux-etudes-pour-accompagner-la-profession-dans-leurs-reflexions-de-filiere/Les CAP Filières Grandes cultures et Arboriculture se terminant en 2021, la profession a engagé ses travaux de réflexion en vue d’une nouvelle contractualisation avec la Région. Afin d’accompagner ces travaux, la Région a mandaté deux études confiées au cabinet CERESCO (grandes cultures) et TRIESSEGRESSARD (Arboriculture). Elles doivent permettre un éclairage particulier sur des points spécifiques : transition agroécologique pour les grandes cultures et mobilisation des acteurs pour l’arboriculture.

Pour en savoir plus

  • Pour la filière grandes cultures, cette étude s’articule avec la démarche de la profession qui est associée à son pilotage. Elle viendra apporter des éléments de diagnostic permettant de croiser les regards de l’ensemble des acteurs et appuyer la profession. L’enjeu est que le projet stratégique de filière soit également en adéquation avec les orientations régionales en matière d’agriculture, notamment d’agroécologie et de développent de l’agriculture biologique. Ce travail, en cours, a été confié au cabinet CERESCO et devrait s’achever à la fin du premier semestre 2021.
  • Le travail sur la filière arboriculture a été confié au cabinet Triesse et devrait s’achever au printemps 2021. L’objectif poursuivi est double : accompagner la filière dans la définition d’un projet stratégique qui réponde aux attentes de tous les acteurs mais également de réfléchir à une stratégie collective de mobilisation de l’ensemble des acteurs de la filière pour faire vivre ensuite ce projet.

 

     

]]>
FruitGrande culture
news-80903Thu, 25 Jun 2020 14:46:07 +0200Retrouvez les webinaires de la semaine Légumes Ô Centrehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/retrouvez-les-webinaires-de-la-semaine-legumes-o-centre/Lundi 22 juin : BIOCONTROLE ET APPLICATION SOUS SERRES

Mardi 23 juin : ÇA CHAUFFE : Effets de l’évolution climatique sur la conduite de vos légumes

Mercredi 24 juin : CERTIFICATION BIO ET/OU HVE, POURQUOI PAS MOI ?

Jeudi 25 juin : CONDUITE DE LA FERTI IRRIGATION ORGANIQUE : Comment bien l’optimiser ?

Vendredi 26 juin : DES BRAS POUR TON ASSIETTE : un regain pour le monde agricole ?

]]>
Légume149-Eve-Cap-Filieres
news-80374Wed, 17 Jun 2020 16:12:27 +0200Appel à Projets 2020 CAP Filières Grandes Cultures 2e générationhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-2020-cap-filieres-grandes-cultures-2e-generation/Pour accompagner le transition agro écologique de la filière Grandes cultures, la Région souhaite soutenir le développement de projets collectifs visant à  la création de filières permettant une valorisation économique des cultures à plus value environnementale. La sélection des projets se fait par un Appel à Projet. Il est ouvert du 16 mai  au 31 juillet 2020.]]>Grande culturenews-79054Wed, 13 May 2020 11:46:44 +0200Accompagnement des entreprises pendant la période de COVID 19https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/accompagnement-des-entreprises-pendant-la-periode-de-covid-19/Retrouvez les mesures COVID-19 pour les entreprises du Centre-Val de Loire sur le site de DEV'UPL'Agence de développement économique de la Région Centre-Val de Loire actualise quotidiennement les derniers dispositifs de soutien pour les entreprises de la Région. Vous y trouverez toutes les informations à jour et les contacts pour votre département.

https://www.devup-centrevaldeloire.fr/actualites/mesures-covid19-entreprises-220.html 

 

]]>
news-79052Wed, 13 May 2020 11:38:00 +0200Lancement de la plateforme régionale produits frais et locauxhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-de-la-plateforme-regionale-produits-frais-et-locaux/Une plateforme régionale pour promouvoir la consommation locale : près de 700 producteurs et artisans inscrits et 1 300 références ! Le 30 mars dernier, la plateforme régionale Produits Frais Locaux en Centre-Val de Loire regroupant les producteurs, distributeurs, et plateformes départementales et locales existantes a été lancée.

Cette plateforme Produits Frais Locaux en Centre-Val de Loire est collaborative, partenariale, évolutive. Elle est l’outil collectif et solidaire au service des producteurs, distributeurs et consommateurs.

]]>
news-79050Wed, 13 May 2020 11:12:43 +0200Nouvelle chaine YouTube d'Arbocentrehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouvelle-chaine-youtube-darbocentre/Arbocentre a lancé sa chaine You tube ! Découvrez-là !  Vous pourrez visionner des vidéos sur la forêt en Région Centre-Val de Loire, des portraits de professionnels, des tutos .... 

  https://www.youtube.com/channel/UCscai-pf87ARieyfpnPtx0A/

 

]]>
149-Eve-Cap-Filieres
news-75688Tue, 11 Feb 2020 14:08:00 +0100Le 1er CAP Filière Pisciculture d’Etang officiellement signé https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-1er-cap-filiere-pisciculture-detang-officiellement-signe/Le Conseil régional Centre-Val de Loire et la Fédération Aquacole de la Région Centre (FAReC) ont officialisé, le mardi 11 février 2020, le lancement du projet CAP Filière Pisciculture d’Etang « 1ère génération ».Un premier projet de soutien à la filière piscicole d’envergure régionale

Avec une production annuelle de l’ordre de 1200 T sur les trois zones que sont la Brenne, la Sologne et le Val-de-Loire, la pisciculture d’étang est une activité traditionnelle séculaire implantée au cœur des territoires de la région Centre-Val de Loire depuis des siècles. Confrontés à de nombreuses difficultés qui ne cessent d’impacter de plus en plus fortement cette activité, les professionnels de l’activité piscicoles se sont mobilisés pour construire ce projet avec pour objectif de redynamiser et de structurer leur filière.

Ce projet est porté par la Fédération Aquacole de la Région Centre (FAReC) et l’ensemble des acteurs de la filière pisciculture d’étang en région Centre-Val de Loire, depuis l’écloserie jusqu’aux transformateurs. Ce projet ambitieux, à hauteur de 1 157 360 € d’investissements sur 4 ans, se concrétise aujourd’hui grâce au soutien de la Région qui accompagnera les acteurs à hauteur de 399 900 €.

Le programme d’actions pour 2019 - 2023

Le programme d’actions du CAP Filière Pisciculture d’étang 1ère génération est ainsi composé de 13 actions regroupées au sein de 3 grands axes que sont la structuration de la filière, la relance de la production piscicole et la reconnaissance de cette filière en tant que véritable filière agricole.

  • La structuration de la filière est un axe essentiel à son développement qui permettra de renforcer la communication et l’interaction des acteurs de la filière répartis sur l’ensemble des territoires de la région Centre-Val de Loire. Les actions de cet axe ont également pour vocation d’acquérir et diffuser de la connaissance, notamment sur des questions règlementaires, sanitaire ou encore sur les liens existant entre la pratique piscicole extensive en étang et la gestion de ces zones humides au bénéfice de la biodiversité.
  • La relance de la production est également un enjeu majeur pour cette filière. Aujourd’hui il est indispensable de lutter contre la déprise piscicole en apportant aux acteurs de la production soutien technique et accompagnement pour des investissements productifs indispensables à son évolution. Des dossiers de fond, tels le renouvellement générationnel, la gestion concertée de l’eau et des invasifs seront également traités au sein de ce second axe.
  • Enfin un dernier axe s’intéressera plus particulièrement à la valorisation de la filière et de ses productions notamment par le biais de participation à des salons et la réalisation de supports de communication grand public et pédagogiques

 

Photo de gauche à droite :
Xavier Maréchal – Président du comité de filière Pisciculture d’étang
Mme Gombert, Maire de Le Blanc et conseillère régionale représentant le Président François Bonneau
Françoise AUBRUN – Présidente de la FAReC

]]>
149-Eve-Cap-Filieres
news-74425Mon, 10 Feb 2020 14:22:00 +0100L’appel à projets PCAE 2020 est lancé !https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lappel-a-projets-pcae-2020-est-lance/Comme chaque année, le PCAE - dispositif régional d’aides aux investissement des agriculteurs, fait l’objet d’un appel à projet.

Une seule période de dépôt des dossiers est ouverte sur l’année 2020 : du 17 février au 15 juin 2020 

Tous les formulaires, ainsi qu’un panorama des aides mobilisables, sont disponibles sur le site internet Europe O Centre-Val de Loire : http://www.europeocentre-valdeloire.eu/appels-a-projets-feader-centre-val-de-loire/

]]>
Entreprise agricole
news-73151Thu, 23 Jan 2020 11:18:33 +0100Aide sécheressehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-secheresse/Après les 4 mois de sècheresse de 2018, l’année 2019 a été marquée par un nouvel épisode de sècheresse et deux épisodes de canicule qui ont tout particulièrement touché les éleveurs. Ces deux épisodes de sècheresse en 2 ans, extrêmement dommageables pour les élevages régionaux, renforcent la Région dans sa volonté d’accompagner ses éleveurs, par des mesures structurelles ambitieuses, afin d’être plus résilients face aux aléas climatiques.Dans ce contexte, la Région a souhaité renouveler son plan d’appui à l’élevage suite à la sècheresse 2018 afin de prendre en compte cette nouvelle sècheresse 2019. Une aide exceptionnelle de 2 millions d’euros y est consacrée afin de poursuivre et compléter les mesures structurelles définies en 2018 pour les filières bovins viande, bovins lait, caprins et ovins.
  • La poursuite du CAP sécurisation fourrages avec des adaptations du dispositif 

Téléchargez le formulaire

Le « CAP sécurisation fourrages » vise à sécuriser par le stockage, le système fourrager. Il est composé d’une aide à la réalisation d’un diagnostic fourrager et d’une aide à l’investissement pour la création ou l’augmentation des capacités de stockage.

Le dispositif d’aide est le suivant : un taux d’aide exceptionnel de 35% sur un montant de travaux maximum de 70 000 euros HT. Les investissements ont été élargis aux silos ensilage et les dossiers seront priorisés selon le pourcentage de stockage avant le projet afin de prioriser les élevages dont les niveaux de stockage sont les plus faibles. Cette aide exceptionnelle aux bâtiments pour le stockage de fourrages est réservée aux éleveurs ayant réalisé le diagnostic « système fourrager » (financés à 100% par la Région) et pour lesquels le diagnostic a conclu à la pertinence de créer ou d’augmenter le stockage des fourrages.

  • La mise en place d’un accompagnement favorisant le développement des pratiques d’implantation de prairies sous couvert de méteil et des pratiques de rénovations des prairies par sur-semis et la prise en charge du surcoût généré au semis

Téléchargez le formulaire

Les semis de prairies sous couvert d’un mélange céréales protéagineux immatures peut permettre de sécuriser l’implantation de la prairie à l’automne tout en bénéficiant avec le méteil d’un fourrage supplémentaire. Cela présente néanmoins des surcoûts et des risques pour l’éleveur.

Ce dispositif  favorise le développement de ces pratiques par une aide à l’achat de semences fourragères afin de diminuer la prise de risque de l’éleveur et inciter ainsi à tester des pratiques augmentant la résilience du système fourrager. Cette aide à l’achat des semences

]]>
Entreprise agricoleProductions animales
news-72985Mon, 20 Jan 2020 17:17:19 +0100Quels regards sur les métiers viticoles d'aujourd'hui ?https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/quels-regards-sur-les-metiers-viticoles-daujourdhui/[INVITATION] Assises des salariés viticoles Une matinée d'échanges sur les métiers viticoles, vus par les salariés, dans chaque département viticole pour assurer l'avenir de la filière

Dans le cadre du CAP filière Viticulture Centre-Val de Loire, les différents acteurs se mobilisent pour mieux comprendre les métiers viticoles afin d'améliorer leur attractivité et faciliter les embauches. Le point de vue des employeurs étant relativement bien documenté, les acteurs de la filière souhaitent recueillir le point de vue des salariés sur les métiers qu'ils effectuent au quotidien.

Au programme, une matinée dans chacun des 3 principaux départements viticoles de la région (18, 37 et 41), avec à chaque fois, 2 ateliers d'échanges à destination des salariés sur les thématiques suivantes :

Atelier 1 : Mon parcours professionnel présent et à venir

  • recrutement (réseaux et processus de recrutement, intégration et accueil dans l'entreprise, image du métier)
  • formation et compétences (définition des missions, moyens matériels et humains, perspectives d'évolution)

 

Atelier 2 : Mon métier au quotidien

  • communication et relations (ambiance dans l'entreprise, relation employeur-employé, communication interne)
  • conditions et organisation du travail (pénibilité et ergonomie, temps et rythme de travail, santé et sécurité au travail)

 

Vous êtes employeur :envoyez vos salariés participer à cette demi-journée. L'échange d'expérience sera profitable pour eux, pour votre exploitation et pour le fonctionnement de la filière.

 Vous êtes salarié : demandez à votre employeur de pouvoir participer à une de ces rencontres professionnelles.

 

Inscrivez-vous dès à présent pour participer à cet événement dans votre département.

 

Inscription gratuite

Un accueil café sera ouvert à partir de 8h30 et un buffet vous sera offert à la fin de la matinée

mercredi 25 mars 2020

dans le Loir-et-Cher de 8h30 à 12h00

NOYERS-SUR-CHER

Salle des fêtes

mardi 31 mars 2020

dans l'Indre-et-Loire de 8h30 à 12h00

CHAMBRAY-LES-TOURS

Chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire

jeudi 2 avril 2020

dans le Cher de 8h30 à 12h00

MENETOU-SALON

Salle des fêtes

 

Vos contacts

 

 

]]>
Vigne149-Eve-Cap-Filieres
news-72633Mon, 13 Jan 2020 16:17:35 +0100Un mélange méllifère utilisable en jachère pluri-annuelle et compatible avec la filière semenceshttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-melange-mellifere-utilisable-en-jachere-pluri-annuelle-et-compatible-avec-la-filiere-semences/Dans le cadre du Cap Filière Semences et plants, une étude visant la mise au point d’un mélange mellifère et regroupant neuf partenaires* acteurs du territoire régional est en cours. Cette expérimentation fait suite à un conflit d’usage qui a lieu en 2012. Des jachères dont celles financées par les fédérations des chasseurs ont été soupçonnées de concurrencer la production de semences (en particulier de carotte porte-graine) en détournant les abeilles domestiques louées par les agriculteurs pour assurer la pollinisation des cultures potagères porte-graine. Dans ces jachères, dominaient la phacélie et le mélilot officinale, connus pour être très attractifs vis-à-vis des abeilles domestiques.

Pour éviter que cette situation ne se reproduise, les multiplicateurs de semences de la région ont souhaité qu’une étude se mette en place afin de mettre au point un mélange qui répondent aux attentes des différents acteurs du territoire Cette étude a été inscrite dans le cadre du 2ème Cap filière semences et plants et cette expérimentation est toujours en cours.  Son objectif reste le même depuis le commencement de l’action : celui d’élaborer un mélange pérenne utilisable en jachère pluriannuelle, apportant une ressource diversifiée à l’ensemble des insectes pollinisateurs y compris sauvages, compatible avec la production de semences et intéressant pour la faune sauvage en tant que zone de refuge.

Les premiers suivis ont débuté en 2016 en testant en micro-parcelles différents mélanges. En 2017, un premier mélange de dix espèces mellifères a été mis au point en collaboration avec l’établissement semencier Jouffray-Drillaud et a été implanté sur trois sites dont l’un est encore en place aujourd’hui pour sa quatrième année. Les suivis (implantation et floraison du mélange, comptage des insectes pollinisateurs, analyse de trappes à pollen, étude de la pollinisation de la carotte porte-graine située à proximité) ont montré que ce premier mélange était imparfait (non expression de l’ensemble des espèces du mélange, salissement de la jachère, mesures de gestion nécessaires …) et une nouvelle composition est en cours de test actuellement sur trois nouveaux sites dans l’Eure-et-Loir et le Loiret.

Juillet 2019 – Cormainville (28) syrphe sur achillée millefeuille (jachère semée en avril 2017)

Une plaquette de présentation du mélange, des panneaux pédagogiques à destination des agriculteurs et du grand public sont en cours d’élaboration. Une journée de communication à destination des agriculteurs multiplicateurs ou non, des coopératives et organismes de collecte et des autres acteurs du monde agricole est prévue fin mai 2020.

Nouveau mélange implanté en 2019

 

*ADAPIC, l’association Hommes et Territoire, Chambre Régionale d’Agriculture, Chambre Départementale 28, Chambre Départementale 41, Chambre Départementale 45, FNAMS, la Fédération régionale des Chasseurs, Jouffray-Drillaud, ONCFS.

]]>
149-Eve-Cap-FilieresActualité CA A la UneActualité CA
news-72014Fri, 20 Dec 2019 12:50:46 +0100Lancement de l'appel à labellisation d’initiatives Nouvelles Renaissances en Centre-Val de Loire 2020https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-de-lappel-a-labellisation-dinitiatives-nouvelles-renaissances-en-centre-val-de-loire202/En 2019, nous avons partagé en Centre-Val de Loire une formidable dynamique autour des célébrations du cinquième centenaire de la Renaissance, commémorant la mort de Léonard de Vinci, la construction du Château de Chambord, et célébrant un esprit toujours vivant d’invention, d’audace, de curiosité dans tous les domaines. Ainsi, plus de 700 événements portés par 450 acteurs dans les six départements de la Région ont contribué à une programmation exceptionnelle sous le nom de « 2019 Viva Leonardo da Vinci ! », portant à l’international l’image de notre région, de ses trésors patrimoniaux, ses paysages naturels exceptionnels et des créateurs, héritiers contemporains de Léonard de Vinci, réinventant les codes de l’art, de l’architecture, des sciences. Source de créativité et d’émulation, cet évènement exigeant et populaire a favorisé l’émergence de nombreuses collaborations et généré d’importantes retombées notamment économiques.Forts de ce succès, la Région Centre-Val de Loire et les principaux acteurs de 2019, réunis autour de l’ambassadeur de l’année Viva Leonardo da Vinci !, Stéphane Bern, proposent donc de poursuivre et amplifier cette dynamique exceptionnelle pour les années qui viennent à travers une nouvelle saison culturelle et touristique, Nouvelles Renaissance(S], articulée autour du patrimoine historique et naturel, de la culture et de la création, de l’art de vivre et la gastronomie.

Comme voici 500 ans, la Renaissance a révolutionné la relation de l’Homme au monde, à la société, à l’art, à la connaissance, face aux défis de notre époque, il s’agit aujourd’hui d’inventer les Nouvelles Renaissance(S], de partager un récit révélant une région responsable, innovante et humaniste.

J’ai le plaisir de vous faire parvenir l’appel à labellisation d’initiatives des Nouvelles Renaissance(S]. Il vous permettra d’entrer dans la dynamique collective avec les projets que vous portez au sein de vos structures, offrant aux visiteurs une proposition culturelle, artistique, gastronomique riche aux côtés des trésors du patrimoine historique et naturel.

Consulter le cahier des charges

Nous avons choisi de mettre plus particulièrement en lumière la thématique de l’art de vivre et de la gastronomie au sein de la programmation 2020, afin d’accompagner les initiatives qui ne manqueront pas de voir le jour avec les 10 ans de l’inscription du repas gastronomique des français au patrimoine immatériel de l’humanité, portée par l’IEHCA de Tours, et les 20 ans de l’inscription du Val de Loire au Patrimoine mondial de l’UNESCO. S’y ajoute le choix par le Ministère des Affaires étrangères du Centre-Val de Loire pour représenter la gastronomie française à l’international au sein de l’opération Goût de France/Good France 2020. Christophe Hay, chef deux étoiles de la Maison d’à Côté à Montlivault (Loir-et-Cher) emmènera cette dynamique tout au long de l’année.

Ainsi nous porterons à nouveau, ensemble, les valeurs et les énergies de notre territoire et proposerons aux visiteurs de France et du monde, ainsi qu’aux habitants de la région, les témoignages vivants d’un esprit d’éternelle Renaissance(S].

En espérant vous retrouver tout au long de l’année 2020, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.


François BONNEAU

 

Proposer une initiative
]]>
Centre-Val-de-LoireActualité CA A la Une
news-70299Fri, 18 Oct 2019 15:55:00 +0200Le nouveau CAP Filière Semences et Plants officiellement signéhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-nouveau-cap-filiere-semences-et-plants-officiellement-signe/Le Conseil régional Centre-Val de Loire, la FNAMS et la Chambre régionale d’agriculture Centre-Val de Loire ont officialisé, le vendredi 18 octobre, le lancement du projet CAP Filière Semences et Plants « 3ème génération ».Une mobilisation régionale pour un projet commun gagnant !

Depuis 9 ans maintenant, le CAP Filière Semences et Plants est un véritable succès pour la région. En effet, ce projet qui a mobilisé 28 partenaires depuis son lancement a pour but d’aider à la pérennisation et à la sécurisation de la production de semences et plants. Cette aide est d’autant plus importante aux yeux des acteurs de la filière que la région Centre-Val de Loire représente 12,2% des surfaces de multiplication nationale, comprend 2 040 agriculteurs-multiplicateurs et se positionne, grâce à ses 44 525 hectares, comme la 3ème région française en termes de surfaces de production.

Ainsi, sur les quatre dernières années, ce ne sont pas moins de 183 000 € de financements régionaux pour soutenir l’expérimentation qui ont été alloués pour ce projet. L’accompagnement des investissements matériels des agriculteurs et des entreprises semencières ayant représenté, quant à lui, près de 450 000 €. Un bilan très positif qui a incité les professionnels à bâtir un troisième programme collectif avec l’appui du Conseil Régional.

Un nouveau programme d’actions pour 2019 - 2023

Dans la continuité des deux premiers projets, le CAP Filière Semences et Plants 2019 – 2023, va mobiliser 17 partenaires et disposer de 762 870 € accordés par le Conseil régional Centre – Val de Loire et 255 760 € par l’Union Européenne. Les Chambres d’agriculture, la FNAMS, le Comité Centre et Sud et le GNIS sont particulièrement impliqués dans l’animation de ce projet fédérateur. Quatre axes ont été définis pour faire face aux priorités environnementales et économiques de l’agriculture française et régionale :

  • Faire évoluer les pratiques de l’expérimentation, la recherche et l’innovation pour accélérer la transition agro-écologique : la réponse aux nouvelles attentes sociétales, la disparition des solutions de protection des cultures, la demande forte de semences biologiques et le développement des nouvelles technologies renforce le besoin d’une expérimentation forte et d’un transfert important des nouvelles techniques vers les acteurs.
  • Renouveler et développer les réseaux de multiplicateurs pour maintenir les productions de semences et plants en région Centre – Val de Loire : les surfaces de multiplication et le nombre d’agriculteurs multiplicateurs a augmenté ces dernières années. Ce nouveau réseau est à accompagner et à fidéliser pour maintenir les productions de semences et plants dans la région.
  • Anticiper le changement climatique pour s’adapter, l’atténuer pour durer : le climat évolue, et avec lui l’augmentation des épisodes météorologiques extrêmes. Quels sont les impacts de ces changements pour la filière ? Comment adapter les systèmes de culture pour y faire face ? Les possibilités d’irrigation conditionnant la présence d’un grand nombre de cultures de semence et plants, il est vital de gérer la ressource en eau au plus près des besoins de chaque culture.
  • Développer des cultures de service par et pour la filière semences et plants : Les cultures de service (jachères fleuries, plantes mellifères…) se sont récemment développées de manière importante. La filière s’organise pour répondre à ces nouveaux besoins et en faire un atout pour son développement.
En savoir plus
]]>
Semence
news-64654Fri, 02 Aug 2019 15:02:53 +0200La filière ovine Centre Val de Loire au salon Tech-Ovin à Bellac (87) les 4 et 5 Septembre 2019https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-filiere-ovine-centre-val-de-loire-au-salon-tech-ovin-a-bellac-87-les-4-et-5-septembre-2019-1/A l’occasion du salon professionnel Tech-Ovin, qui fête cette année ses 20 ans, et grâce au soutien du Conseil régional Centre-Val de Loire via le CAP filière Ovin, la filière ovine régionale sera présente autour de trois temps forts !AU SALON TECH OVIN
  • Sur le stand CAP Filière Centre-Val de Loire les 4 et 5 septembre
  • Lors d’une mini-conférence « les atouts des systèmes céréales-ovins en Centre-Val de Loire », le 4 septembre  salle 1 - 14h30/14h50.

 

EN MARGE DU SALON, lors d’une session d’accueil « d’actifs » pour les futurs éleveurs (visites d’exploitations à reprendre) dans l’Indre (36) le 5 septembre.

 


Développer un atelier ovin en région Centre-Val de Loire

Mercredi 04 et jeudi 05 septembre : la région Centre-Val de Loire sera présente pour présenter l’élevage ovin de la région auprès des porteurs de projets. Tout au long des deux jours les visiteurs pourront échanger avec les conseillers ovins et installation/ transmission présents sur le stand. Pour en savoir plus sur «les atouts des systèmes céréales-ovins en Centre-Val de Loire », les visiteurs pourront assister à la mini-conférence d’Odile Brodin (Chambre d’agriculture du Cher) et de Jonathan Sicot (ABS), accompagnés par des éleveurs de l’Indre, en salle 1 le 4 septembre.

A découvrir : Vidéos d’éleveurs, chiffres clefs, animation sur les races avec lots à gagner, offres d’exploitations à reprendre pour s’installer en ovins, témoignages d’éleveurs…

Plus d’informations sur : https://www.techovin.fr/ et sur https://www.cap-filieres.fr/

 

Jeudi 05 septembre : en marge du salon Tech-Ovin, une session d’accueil pour les futurs éleveurs aura lieu dans l’Indre.  Vous avez un projet d’installation en production ovine ou de création d’un atelier ovin, cette journée est faite pour vous !

Au programme : Visites d’exploitations à reprendre (à Mosnay), échanges avec les exploitants cédants, les professionnels de la filière, présentation de la filière (systèmes de production, données technico-économiques, financements, organisation des producteurs…) et des possibilités d’installation. Le déjeuner sera pris en commun à Mosnay.

Renseignements et inscription obligatoire auprès de Michel Georjon, Service entreprises à la Chambre d’agriculture de l’Indre, tél : 02 54 61 61 75.

Plus d’informations sur : www.pai-centre.fr -  Rubrique Actus

Ces rendez-vous sont organisés conjointement par la Chambre régionale et les Chambres départementales d’agriculture du Centre Val de Loire, les Organisations de producteurs de la Région et l’association régionale des éleveurs ovins du Centre (AREOC).

]]>
Ovin149-Eve-Cap-FilieresActualité CA
news-64652Thu, 11 Jul 2019 14:53:00 +0200PLAN SECHERESSE : Aide à la trésoreriehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-secheresse-aide-a-la-tresorerie-1/La Région Centre-Val de Loire ouvre une aide exceptionnelle à la trésorerie, destinée aux éleveurs de ruminants qui ont subi des pertes fourragères liées à la sécheresse de l’été et de l’automne 2018.Pour qui ?

Toute exploitation agricole remplissant les critères d’éligibilité ci-dessous :

  • Les exploitations bovines ou mixtes bovines et caprines ou ovines
    • Minimum 30 UGB (Unité Gros Bétail)
    • Minimum 30 ha de prairies (temporaires + permanentes)
    • Ratio prairies / surfaces fourragères principales est supérieur à 80%
    • Siège de l'exploitation agricole en région Centre-Val de Loire
  • Les exploitations ovines et/ou caprines
    • Minimum 15 UGB (Unité Gros Bétail)
    • Minimum 15 ha de prairies (temporaires + permanentes)
    • Ratio prairies / surfaces fourragères principales est supérieur à 80%
    • Siège de l'exploitation agricole en région Centre-Val de Loire

Cette aide rentre dans le cadre du règlement de minimis agricole

Quoi ?

Une aide forfaitaire de 500 € par exploitation

Quand ?

Du 10 juillet au 31 août 2019

Comment ?

Remplir un formulaire en ligne sur le site de la Région Centre-Val de Loire > Portail des aides > Nos aides en lignes

Contact ?

secheresse2018@remove-this.regioncentre.fr
Ou contacter le pôle Élevage de sa Chambre d'agriculture départementale

]]>
Economie et politique agricoles
news-64653Fri, 14 Jun 2019 14:58:00 +0200Une signature plein air autour de démonstrations pour le nouveau CAP Légumeshttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-signature-plein-air-autour-de-demonstrations-pour-le-nouveau-cap-legumes-1/Pour officialiser le lancement du CAP filière Légumes 3ème génération, déjà opérationnel depuis le 05 avril 2019, élus du conseil régional du Centre Val de Loire, professionnels agricoles, producteurs et conseillers se sont réunis pour sa signature, sur la plateforme de démonstration de la Ferme des Arches, à Guillonville en Eure-et-Loir.Parmi les 35 personnes présentes, on pouvait noter la présence de Tania André et Patrick Cintrat pour le conseil régional Centre Val de Loire, Jean-Louis Baudron représentait la Communauté de communes Cœur de Beauce, Thierry Bracquemond représentait la Communauté de communes de la Beauce loirétaine, ou encore Benoît Pellegrin, maire de Terminiers.

En introduction, Tania André et Philippe Noyau, président du Comité de filière Légumes, ont rappelé l’importance de cette filière pour le tissu économique de la Région Centre-Val de Loire et souligné l’enjeu fort d’adaptation des entreprises aux changements climatiques et sociétaux, ainsi qu’aux nouvelles façons de consommer. La filière doit continuer à innover pour trouver des solutions face aux difficultés de recrutement de la main d’œuvre (expérimentation, mécanisation, investissements), la gestion de l’eau, la valorisation économique des démarches agro-écologiques telles que HVE – Haute Valeur Environnementale (biodiversité, gestion des intrants, gestion de l’eau) et la lutte contre la concurrence des marchés européens et mondiaux (distorsion de concurrence, normes différentes). La richesse de la filière tient de sa diversité et de la force des partenariats tissés au long des années entre les acteurs.

Associée à un programme national visant à trouver des alternatives à l’usage d’herbicides de synthèse ou à sa réduction, la plateforme régionale de Guillonville, permet au club Oignon (issu du CAP 2G) de réaliser des essais de désherbages mécaniques avec différents protocoles. Parmi les protocoles réalisés on note : parcelles témoins, essais en mini mottes avec binage entre les rangs et sur les rangs (In Raw),  essais de bineuse associée à une rampe de désherbage de précision ciblé grâce à l’imagerie par caméra, essais de désherbage thermique, herse étrille,… ;  un exemple concret pour illustrer les enjeux et les axes de travail du CAP, tournés vers la transition agro-écologique.

Les participants ont pu découvrir différentes machines de désherbage et assister à la démonstration au champ de la machine Garford « in raw » sur des mini-mottes oignons, ainsi que de la désherbineuse de précision Garford « Spot spray ».

   

L’après-midi s’est terminé par un verre de l’amitié autour de légumes et produits régionaux.

Tous ont salué la réussite de cette signature et ont encouragé la poursuite des travaux et partenariats engagés. Le CAP filière Légumes 3G est validé pour 4 ans du 05 avril 2019 au 04 avril 2023. La filière engage 4 845 400€ (dont 1 600 000€ pour les investissements). Le Conseil régional apporte son appui à la filière pour un montant de 1 924 505€. 

Le programme d’action, ainsi que la plaquette de présentation peuvent être téléchargés sur le site : https://www.cap-filieres.fr/

]]>
Légume
news-61700Thu, 23 May 2019 14:47:00 +0200La lumière, quels critères de réussite en élevage avicole ? https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-lumiere-quels-criteres-de-reussite-en-elevage-avicole-1/La 5ème journée avicole régionale de la région Centre-Val de Loire avait pour thème « La lumière, quels critères de réussite en élevage avicole ? » sous un format orignal de FORUM technique avec une rencontre d’installateurs et constructeurs. Cette journée s’est tenue le 23 mai 2019 à Blancafort (18). Organisée par les Chambres d’agriculture de la région Centre-Val de Loire, celle-ci a réuni 80 participants au total, dont une cinquantaine d’éleveurs et 11 installateurs-constructeurs.

Arnaud Bessé, éleveur de volaille et référent élevage de la Chambre Régionale d’Agriculture Centre-Val de Loire, a introduit la journée en remerciant la participation de tous et en rappelant l’idée générale de la journée qui est de favoriser les échanges entre les éleveurs et avec les entreprises et acteurs de la filière avicole.

Julien Martineau, expert en éclairage avicole (Transaxe), est intervenu en duo avec Gaëlle Pauthier, conseillère avicole CRA Pays de la Loire, pour présenter les clés de compréhension des différents indicateurs caractérisant la lumière.

Ils ont ainsi expliqué les effets sur l’homme et les animaux, en démontrant l’importance de l’éclairage sur le comportement des volailles, leur bien-être, et donc leur croissance.

Le 2ème temps de la matinée a été consacré, sous format de table ronde, aux témoignages d’éleveurs et d’OP avec la présence de représentants de Sanders et Huttepain Aliment. Les OP ont ainsi rappelé leur volonté de reconquérir des parts de marchés sur le marché français et ont insisté sur les enjeux à répondre aux attentes sociétales notamment en terme de bien-être animal. L’accès à la lumière naturelle dans les bâtiments d’élevage est donc aujourd’hui une mesure forte des nouvelles chartes de production.

Les constructions de poulaillers neufs doivent désormais prendre en compte ce critère. Pour le parc restant à rénover, y compris les bâtiments de type Louisiane, les réponses seront apportées au cas par cas et des solutions techniques à moindre coûts sont encore en étude.

Si les éleveurs sont prêts à s’engager, ils émettent de fortes réserves quant au manque actuel de plus-value de tels investissements qui peuvent s’élever à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Les participants ont tenu à rappeler que le bien-être de l’éleveur doit être une priorité et qu’il s’agit d’être vigilent quant aux surinvestissements en élevage et aux exigences sociétales.

Ces premiers échanges avec la salle se sont poursuivis à table et sur les 11 stands des exposants l’après-midi. L’accès était libre pour les éleveurs et porteurs de projets pour trouver des réponses à leurs besoins. Les exposants ont apprécié ce format et souhaitent renouveler cette expérience en 2020.

]]>
VolailleCentre-Val-de-Loire149-Eve-Cap-FilieresActualité CA
news-60902Fri, 05 Apr 2019 15:25:00 +0200Le printemps des CAPs : une troisième génération pour les CAPs Bovins lait et Légumeshttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-printemps-des-caps-une-troisieme-generation-pour-les-caps-bovins-lait-et-legumes-1/Le CAP Filière Bovins lait 3G a été validé en Commission Permanente Régionale (CPR) du 08 février et celui de la filière Légumes en CPR du 05 avril 2019. Les programmes d’actions de ces CAPs sont effectifs à partir de ces dates, et pour une période de 4 ans.Ces 2 filières ont fait ressortir des enjeux similaires à savoir :
  • des systèmes adaptables aux changements
  • des entreprises économiquement viables
  • une filière et un environnement attractifs

Ces enjeux sont ensuite déclinés en plusieurs axes de travail et actions, propres à chacune des filières. Le détail des programmes d’actions pourra être retrouvé prochainement sur le site dédié aux CAP Filières.

Parmi les actions à retenir :

Pour les légumes :

> Des accompagnements individuels ou en groupe

  • Conseils techniques individuels des producteurs de légumes, installés ou convertis bio depuis moins de 3 ans, ou en création d’ateliers
  • Animation de groupes de producteurs innovants ou souhaitant améliorer leurs pratiques (sur des thématiques de production)
  • Interventions d’experts ou de conseillers spécialisés en individuel ou en groupe (eau, climat, équipements, sols, commercial, RH, …)
  • Animation d’un réseau de fermes pilotes en productions légumières

 

>L’animation de projets collectifs de développement :

  • pour favoriser la diversification
  • pour développer la valeur ajoutée et favoriser la transition agro-écologique sur les territoires
  • pour favoriser l’émergence de clubs d’entreprises

 

>Des visites multipartenaires pour engager la réflexion sur la transmission de son exploitation

> Des aides à l’investissement : maintenues pour un montant d’aide régionale de : 350 000 € avec la possibilité de déposer 1 dossier au choix sur la durée du CAP, entre 1 dossier pour les investissements < 10 000 € ou  1 dossier pour les investissements > 10 000 €.

Et en Bovins Lait

> Des accompagnements individuels

  • techniques : Bâtiments, Effluents, Evolution CdC Laiteries, maitrise nouveaux outils d’élevage…
  • calculer son coût de production
  • évolution de systèmes et stratégie
  • s’engager dans un contrôle de performance
  • maîtriser la qualité du lait, des produits laitiers fermiers
  • créer de la valeur ajoutée : ateliers transformation
  • évaluer les marges de progrès environnementales de l’élevage   

 

> L’animation de projets collectifs de développement :

  • pour favoriser la diversification
  • pour maintenir un maillage territorial : services vétérinaires, concessionnaires machines à traire…

 

> Des accompagnements à la carte :

  • pour engager la réflexion sur la transmission de son exploitation
  • pour porter un regard extérieur sur les ressources humaines
  • des visites multipartenaires pour accompagner le projet d’exploitation

 

> Des aides à l’investissement : maintenues pour un montant d’aide régionale de : 1 105 000 € avec la possibilité de déposer 2 dossiers sur la durée du CAP (1 dossier pour les investissements < 10 000 € et 1 dossier pour les investissements > 10 000 €).

Au bilan, le montant total du programme d’action de la filière est estimé à : 11 368 900 € pour les bovins lait et 4 845 400 € pour les légumes, pour une aide régionale de : 2 349 270 € en bovins lait et 1 924 505 € pour les légumes.

En Bovins lait, les professionnels ont souligné l’importance de travailler au maintien et à la reprise des ateliers laitiers, à la promotion des métiers et au maintien des services de proximités tels que les vétérinaires ou les concessionnaires machines à traire.

En Légumes, les défis seront d’accompagner les exploitations pour s’adapter aux contraintes réglementaires et environnementales, de poursuivre les expérimentations en ce sens, et d’accompagner les producteurs face aux besoins en main d’œuvre.

Les signatures des programmes d’action auront lieu le 14/06 prochain pour les Légumes et fin septembre pour les Bovins Lait.

]]>
Bovin laitLégume149-Eve-Cap-FilieresActualité CA A la Une
news-61273Fri, 05 Apr 2019 10:19:00 +0200CAP Filière Grandes cultures : une nouvelle action sur des projets de valorisation de biomassehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cap-filiere-grandes-cultures-une-nouvelle-action-sur-des-projets-de-valorisation-de-biomasse-1/La Commission Permanente Régionale (CPR) de la Région a approuvé le 05 avril la révision à mi-parcours du CAP Filière Grandes cultures.La subvention globale affectée par la Région est de 3 398 885€ (2 915 885 au titre des actions aidées par la politique agricole et 483 000€ au titre du Feader).

A noter

L’ouverture d’une nouvelle action : « Soutenir l’émergence et la structuration de projets collectifs valorisant la biomasse» dotée de 467 000 € potentiel d’aides du Conseil régional sur Appel à projet et l’ouverture du PCAE à des investissements portant sur la transition numérique.

]]>
Grande culture149-Eve-Cap-FilieresActualité CA
news-58607Thu, 14 Mar 2019 15:44:19 +0100 Le travail en élevage s’explique en bande dessinéehttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-travail-en-elevage-sexplique-en-bande-dessinee-1/Concilier vie professionnelle et vie personnelle est un véritable enjeu au quotidien pour les éleveurs. L’aspect travail est parfois difficile à appréhender sur son exploitation, que ce soit sur l’organisation du temps de travail, l’investissement dans du matériel ou encore de la main d’œuvre supplémentaire.A l’initiative des professionnels de la filière caprine (Interprofession, Chambre régionale d’agriculture, conseillers techniques), une série de plusieurs bandes dessinées a été réalisée pour parler du travail en élevage et de la gestion de la main d’œuvre de façon ludique, originale et concrète.

Cette action est réalisée dans le cadre du CAP filière Caprin.

 

]]>
Caprin149-Eve-Cap-Filieres
news-59486Wed, 27 Feb 2019 11:35:00 +0100CAP Filière Semences et Plants : en route vers la 3ème générationhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cap-filiere-semences-et-plants-en-route-vers-la-3eme-generation-1/Le 27 février dernier s’est déroulé, à la Cité de l’agriculture à Orléans, le séminaire de préparation du futur CAP Filière Semences et plants de 3ème génération. Une cinquante d’acteurs de la filière et d’experts se sont réunis dans 6 ateliers thématiques afin de définir ensemble les actions à mener :
  • Accompagnement des réseaux de producteurs : transfert de connaissance et accès au matériel spécifique
  • Gestion de la main d’œuvre saisonnière
  • Participer au développement des cultures de services
  • Changement climatique et accès à l’eau
  • Besoins en innovation et expérimentation
  • Développement de nouveaux réseaux de multiplicateurs et communication sur les semences et plants certifiés

Suite à ce séminaire, les représentants du comité de filière ont présenté aux élus du Conseil régional, les enjeux et axes stratégiques de la filière Semences et plants pour les 4 années à venir.

Prochaines étapes, la validation du plan d’action et le dépôt du projet finalisé au Conseil régional pour une entrée en vigueur prévue à l’été 2019.

]]>
Semence149-Eve-Cap-FilieresActualité CA A la Une
news-58602Mon, 11 Feb 2019 15:22:00 +0100 L’appel à projets PCAE 2019 est lancé !https://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lappel-a-projets-pcae-2019-est-lance-1/Comme chaque année, le PCAE - dispositif régional d’aides aux investissement des agriculteurs, fait l’objet de deux appels à projets.
  • 1er appel à projet : du 11 février au 29 mars 2019
  • 2ème appel à projet : du 1er avril au 10 juillet 2019
  •  

    Tous les formulaires, ainsi qu’un panorama des aides mobilisables, sont disponibles sur le site internet des Chambres d’agriculture du Centre-Val de Loire : https://centre-valdeloire.chambres-agriculture.fr/piloter-son-exploitation/gerer-son-entreprise/financer-ses-projets/

    ]]>
    Entreprise agricole
    news-58603Fri, 08 Feb 2019 15:25:00 +0100 La filière caprine révise son CAP filière à mi-parcourshttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-filiere-caprine-revise-son-cap-filiere-a-mi-parcours-1/Le Comité de Filière caprin s’est réuni à Valençay pour partager l’actualité de la filière caprine en région et travailler collectivement aux propositions qui seront faites au Conseil Régional dans le cadre de la révision à mi-parcours du CAP Caprins. Le CAP Caprins est opérationnel depuis le 7 avril 2017 et court jusqu’au 7 avril 2021. Pour rappel, le CAP répond à 5 axes stratégiques :
    1. Renouvellement des générations agricoles
    2. Qualité sanitaire des laits et transformation fromagère fermière
    3. Main d’œuvre et organisation du travail
    4. Performance des élevages
    5. Communication filière et notoriété des fromages de chèvre du Centre-Val de Loire.

     

    Les actions ayant toutes été très bien engagées et le contexte de la filière caprine peu évolué depuis 2 ans, les modifications à mi-parcours sont minimes. Le comité de filière a fait le choix d’abonder les actions ayant un fort impact auprès des éleveurs telles que les « appuis transmissibilités », les appuis techniques préventif « maîtrise de la qualité du lait cru de chèvre », « maîtrise numération cellulaire », et conseils pour les fromagers fermiers (technologie fromagère et accompagnement des projets). Enfin, les crédits historiquement alloués par les Conseils Départementaux aux Entreprises de conseil élevage sont intégrés dans le CAP dans une nouvelle action dont l’objectif est de « maintenir le maillage élevage sur le territoire ».

    Le programme révisé sera déposé à la Région pour être approuvé et voté.

    ]]>
    Caprin149-Eve-Cap-Filieres
    news-58605Wed, 19 Dec 2018 15:31:00 +0100 L'expérimentation au coeur du CAP Filière Grandes Cultureshttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lexperimentation-au-coeur-du-cap-filiere-grandes-cultures-1/Les partenaires et expérimentateurs du Cap Filière Grandes cultures se sont réunis le 19 décembre autour de leur animatrice, Patricia Huet (CDA 28). A cette occasion plusieurs restitutions des essais menées sur les deux campagnes précédentes et portant sur les sujets suivants ont été présentées :
    • Gestion du risque oiseaux en tournesol
    • Mélange céréales – protéagineux
    • Synthèse/Compilation sur les cultures de diversification
    • Action désherbage, point d’étape
    • Efficience de l’eau : conclusions sur les essais pluriannuels (maïs, pomme de terre, soja, sorgho) et point sur les axes de travail actuels
    • Association céréales – légumineuses gélives
    • Blé dur CHN : bilan des deux années d’expérimentation

     

    L’après-midi fut consacrée à la réalisation d’ateliers de co-conception autour des protocoles et thèmes d’essais qui seront mis en place sur la campagne 2019-2020

    Ces ateliers portaient notamment sur :

    • Cultures de diversification : axes de travail et caractérisation des lieux d’étude ?)
    • Volet agro-écologie et volet stockage carbone : quelles nouvelles thématiques travailler ?
    • Gestion de l’après glyphosate : quelles thématiques travailler et quels essais mettre en place ?
    ]]>
    Grande culture149-Eve-Cap-Filieres
    news-61698Thu, 06 Dec 2018 14:38:00 +0100Signature officielle du CAP Viticulture 3ème générationhttps://www.cap-filieres.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/signature-officielle-du-cap-viticulture-3eme-generation-2/Après le CAP Filière « 2ème génération » qui s’est déroulé entre 2014 et 2018, le Conseil régional Centre-Val de Loire, l’ARFV et la Chambre régionale d’agriculture Centre-Val de Loire renouvellent leur engagement avec le démarrage du CAP Filière « 3ème génération » pour une nouvelle période de 4 années (2018-2022).La signature officielle s’est déroulée le 6 décembre dernier, sur le domaine de François Chidaine à Montlouis-sur-Loire, en présence de l’ensemble des acteurs de la filière.

    Les différentes actions du contrat d’appui aux projets permettront de répondre à 5 enjeux majeurs que sont : renforcer la viabilité des entreprises, rendre la filière attractive, favoriser la transmission et l’installation, accompagner la filière dans la transition agro-écologique et soutenir les compétences et les capacités de recherche et développement.

    Au total, 15 098 249 € seront engagés par la filière sur les quatre années dont  7 245 450 € estimés pour les investissements en  entreprise. Le Conseil régional apporte son appui à la filière pour un montant total de 2 505 425 € et l’Union Européenne un soutien à hauteur de 612 450 €.

     

     

    ]]>
    Entreprise agricoleVigne